retour
Mesures dérogatoires - acte de prélèvement nasopharyngé

Paru au JO du 16 septembre 2020, un arrêté autorise les kinésithérapeutes à réaliser l'acte de prélèvement nasopharyngé.

Cet acte est valorisé AMK 4.54 (9.76€), AMK 6.15 (13.22€) à domicile.

Les conditions de réalisation de ces actes sont ainsi précisées :

« lorsque les laboratoires de biologie médicale ne disposent pas du nombre de personnels nécessaire à la réalisation de la phase préanalytique de l'examen de “détection du génome du SARS-CoV-2 par RT PCR”, le prélèvement naso-pharyngé peut être réalisé par un masseur-kinésithérapeute diplômé d'Etat, à condition qu'il atteste avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l'examen conforme aux recommandations de la Société française de microbiologie et dispensée par un médecin ou un biologiste médical. »

La FFMKR salue le Ministère et se félicite de la reconnaisse et de l'utilisation des  compétences des kinésithérapeutes dans la lutte contre cette épidémie. 

Nous invitons les kinésithérapeutes intéressés à se rapprocher des laboratoires qui pourront les renseigner sur les modalités de formation aux prélèvements (environ 2h : matériel nécessaire, conditions de réalisation du prélèvement, comment ne pas se contaminer lors du prélèvement ? ...)

Ces prélèvements pourront être réalisés soit directement au sein des cabinets de kinésithérapie, soit au sein des centres de prélèvements (laboratoire, drive, centres municipaux...) qui cherchent de la main-d'oeuvre.

Tutoriel prélèvement nasopharyngé : Un geste technique, essentiel à la fiabilité du test COVID-19 ►

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042331277