Une formation initiale rénovée et ambitieuse

ENJEUX
Adapter la formation initiale à l’évolution de la profession
Réformer le système d’études des masseurs-kinésithérapeutes
Mettre fin au régime dérogatoire qui dure depuis 1989
Se mettre en conformité avec les standards européens
Devenir universitaire et accéder à la recherche
Que le masseur kinésithérapeute devienne une profession médicale à compétences définies
 
CONSTAT
La réforme de la FI prévoit à partir de la rentrée 2017 :
- la suppression totale du concours PCB
- une première année de recrutement par la PACES, L1 sciences ou STAPS
- 4 années de formation en IFMK (conventionné avec une université) aboutissant à un DE et 240 ECTS...

…mais le grade Master n’est pas reconnu à la profession.

 

 
 
PROPOSITIONS DE LA FFMKR 
La FFMKR réclame la reconnaissance du Grade Master pour la profession
La FFMKR réclame la redéfinition de la profession dans la future loi de santé afin de mettre le Code de la Santé Publique en adéquation avec notre référentiel de compétences
La FFMKR réclame une clarification de la définition des pratiques avancées et la mise en place des travaux dans ce domaine.

bloc-urps