Exercice libéral

La retraite
| Changer de thème
1-Élections CARPIMKO 2022

Vous n'avez pas encore voté ?

Il ne vous reste plus que motionmailapp.com

Certains d’entre vous n’ont peut-être pas reçu leur enveloppe avec les codes ?

PAS DE PANIQUE !

En cas de non réception ou perte de votre identifiant ou mot de passe, veuillez utiliser le support en ligne à l'adresse : https://carpimko.neovote.com/support ou appeler le numéro vert 0.805.69.86.30 (service et appel gratuits) ou le 09.72.59.71.30 (tarif d'une communication nationale) muni[e] de votre donnée d'authentification (numéro d'affilié).

Pour retrouver votre N° d’affilié, 3 solutions :

1. Le numéro d'affilié est sur le dernier appel de cotisation, en haut à gauche dans un encadré sous le logo carpimko.

2. Via votre Espace Personnel de la Carpimko : - sélectionnez votre profil : "J'exerce ou je suis retraité" - Rubrique "Nous écrire" - Motif de contact "Elections CA 2022"

3. Via l'adresse mail elections.ca2022@carpimko.com

 

Restant aussi à votre disposition pour toute autre question , contactez moi à c.friche@ffmkr.org

La FFMKR fera toujours son possible pour vous aider dans vos démarches, quelles qu’elles soient !

 

 

 

 

ÉLECTIONS CARPIMKO 2022
La retraite des kinés
Vote en ligne du 22 juin au 6 juillet 2022
#FaceAlaRetraite

 

RETRAITE DES KINÉSITHÉRAPEUTES
DÉFENDRE CE QUI COMPTE POUR VOUS

Chère consœur, Cher confrère

Avec votre vote, vous allez désigner trois collègues et leurs suppléants pour vous représenter au conseil d’administration de la caisse de retraite des auxiliaires médicaux, la CARPIMKO (Caisse Autonome Retraite Prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes). 

Notre caisse, la CARPIMKO, est aujourd’hui autonome et à l‘équilibre mais un rapport démographique moins favorable menace son avenir (plus de retraités, moins de cotisants). Pour les futurs administrateurs, il sera nécessaire de faire au cours de cette mandature des choix politiques forts, pour protéger nos futures retraites et les pensions de nos collègues retraités, tout en préservant le pouvoir d’achat des actifs.

Au moment où notre pouvoir d’achat recule sous l’effet conjugué du gel de nos tarifs, de la hausse de nos frais fixes et de l’inflation, notre profession doit se mobiliser pour l’avenir de sa retraite. Personne ne le fera à notre place.

En 2020, si la crise sanitaire a conduit le gouvernement à abandonner sa réforme, une nouvelle est prévue dans les prochains mois. Fortement débattue pendant la campagne de l’élection présidentielle, elle sera différente de la précédente. Les kinés ne doivent pas en être les perdants avec des cotisations insupportables, ni les sponsors d’autres corps professionnels et nos retraités ne doivent pas être sacrifiés. C’est la conviction que porte la FFMKR.

La FFMKR a construit un projet réfléchi, concret et réaliste pour défendre ce qui compte pour vous aujourd’hui et demain  dans votre retraite : vos acquis et votre avenir.

ALORS VOTEZ !

NOS CANDIDATS
AVEC NOTRE ÉQUIPE, VOTRE RETRAITE SERA PROTÉGÉE,
AMÉLIORÉE ET GARANTIE

TITULAIRES
Stéphane BEULAY
(Spay-72)
Céline MARCHAL
(Vandoeuvre-les-Nancy-54)
Damien OLIVON
(Toulouse-31)
     
SUPPLÉANTS  
Sterenn HOUEL
(Quimper-29)
Thomas PRAT
(Laon-02)
Céline CHEBAL-RAIZER
(Malaincourt-88)

POUR DÉFENDRE VOTRE RETRAITE : VOTEZ FFMKR
Vote en ligne du 22 juin au 6 juillet 2022
#FaceAlaRetraite

 

1. DÉFENDRE VOTRE POUVOIR D’ACHAT dans un contexte de retour de l’inflation parce qu’un kiné ça compte !

 En se battant pour nos honoraires : c’est ce que fait la FFMKR sans relâche, jour après jour. 

 En obtenant une indexation de la pension de retraite des kinés sur l’inflation. 

  En réclamant l’allègement du fardeau de vos charges sociales. Un abattement de 30 % sur votre CSG/RDS fait partie des solutions.

 

2. DÉFENDRE VOTRE RETRAITE dans le cadre de la future réforme pour assurer vos arrières

 En réussissant le sauvetage de notre système de retraite. La FFMKR défendra la retraite des kinés  en négociant avec le gouvernement. Et que ce soit bien clair : la FFMKR s’opposera à toute mesure  brutale pour votre revenu comme pour les pensions de nos collègues retraités.

 En maintenant l’autonomie de la CARPIMKO dont les réserves constituées par les kinés ne doivent  servir qu’aux kinés.

  En améliorant la retraite complémentaire.

 

 

3. DÉFENDRE VOS DROITS dans le cadre de la protection sociale des kinés pour améliorer votre protection sociale

 En assurant la pérennité de l’ASV et en alignant  son niveau sur celui des médecins pour lesquels la Cnam donne plus.

 En alignant la prime maternité des kinés avec celle des femmes médecins.

  En maintenant l’affiliation à la CARPIMKO durant le congé parental.

 

En imposant la majoration de 10% de la retraite pour le 3e enfant.

  En étendant aux couples pacsés les mêmes droits  que ceux des couples mariés (même capital décès, même réversion).

 

LA FFMKR EST UN SYNDICAT QUI AGIT, LA PREUVE
FIN DES 90 JOURS DE CARENCE :
LA FFMKR L’A FAIT !

La crise sanitaire de la Covid-19 a mis en lumière les difficultés rencontrées
par les kinés libéraux en arrêt maladie à cause du délai de carence de 90 jours
avant le versement d’indemnités journalières. Tout le monde ne dispose pas
d’une trésorerie permettant de rester trois mois sans revenu !  

La FFMKR dans le cadre de l’UNAPL a obtenu du gouvernement la création
d’un dispositif d’indemnités  journalières en cas d’arrêt maladie dès le 3e jour
et qui  s’applique depuis le 1er juillet dernier.  

C’est une avancée historique pour la protection sociale des kinés dont la FFMKR est fière.

POUR DÉFENDRE VOTRE RETRAITE :
VOTEZ FFMKR

Votez en ligne du 22 juin au 6 juillet 2022
#FaceAlaRetraite

 

Téléchargez en PDF

 

PRÉSENTATION DES CANDIDATS FFMKR

 

 

 

 

1 MINUTE POUR TOUT COMPRENDRE

 

 

 

COMMENT VOTER 

 

Affiliation au régime Carpimko

La CARPIMKO, la caisse de retraite des auxiliaires médicaux, est l'une des dix sections professionnelles de l'organisation autonome d'assurance vieillesse des professions libérales.

Tout masseur-kinésithérapeute exerçant à titre libéral en France métropolitaine ou dans un département d'outre-mer, même accessoirement ou sous forme de remplacement, doit être affilié à la Carpimko et cotiser au régime de base, au régime complémentaire et au régime invalidité-décès. Les MK conventionnés doivent être affiliés et cotiser également au régime de l’Avantage social vieillesse (ASV).

Pour l’affiliation, la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et l’URSSAF, qui constituent le centre de formalités des entreprises (CFE) pour les professions libérales, doivent en principe informer la Carpimko du commencement d’activité en libéral. Mais afin d’être affilié le plus rapidement possible, il est conseillé de se déclarer directement auprès de la caisse.

Il suffit pour cela de remplir le questionnaire d'affiliation téléchargable sur le site internet www.carpimko2.com/affiliation/ ou d’adresser à la caisse un courrier mentionnant la date de début d'activité libérale. Dans les deux cas, il faut joindre la photocopie du diplôme d'Etat et la photocopie du numéro d'enregistrement du diplôme (n° ADELI) délivré par l'ARS ou la photocopie du verso du diplôme.

Les rachats de trimestres

Tout ce qu'il faut savoir sur vos possibilités de rachats du régime de base ►

La prévoyance et la retraite complémentaires

Pour compléter les garanties des régimes sociaux obligatoires, il est souvent conseillé de souscrire un contrat de prévoyance et (ou) de retraite complémentaire.