La FFMKR recueille vos témoignages

Ces dernières semaines, l’attention médiatique s’est principalement focalisée sur les médecins et les IDE laissant penser qu’ils auraient été les seuls en première ligne face au Covid-19.

Mais c’est sans compter sur la participation des kinésithérapeutes qui se sont, eux aussi, engagés activement dans cette "guerre" contre le Covid-19. N’oublions pas qu’ils ont représenté la profession majeure dans la réserve sanitaire, en termes de volume, bien qu’ils n’aient malheureusement pas toujours été sollicités…

Confrontés à de nombreux obstacles (manque de matériel de protection, absence de consignes claires s’agissant de la fermeture des cabinets et de l’accès aux EHPAD…), certains kinésithérapeutes n’ont pas pu prodiguer leurs soins tandis que d’autres ont été contraints de se muer en brancardier, aide-soignant voire même cariste, chauffeur-livreur, ...  

Quelle que soit leur expérience, tous ont fait preuve de courage et d’abnégation pendant cette crise.

Afin de vous rendre hommage, la FFMKR a décidé de publier une série de témoignages de certains kinésithérapeutes qui ont, chacun à leur manière, participé à maintenir l’équilibre fragile du système de santé.

Si vous souhaitez nous livrer votre témoignage, vous pouvez l’envoyer anonymement à cette adresse : temoignagemkcovid@ffmkr.org

Il sera certainement impossible de tout publier mais nous privilégierons une approche valorisant la richesse et la diversité des expériences.

Cette démarche permettra de faire des remontées "terrain" aux tutelles, en mettant en exergue la pluralité mais aussi l’absurdité des situations dans lesquelles ont pu parfois se retrouver certains de nos confrères.