retour
2000 kinés en colère ont répondu à l'appel du 5 juillet
9 juillet 2018

À l'invitation de tous les syndicats les représentant (libéraux, salariés, étudiants), 2 000 masseurs-kinésithérapeutes se sont rassemblés le 5 juillet aux portes du Ministère de la Santé pour exprimer leur ras-le-bol et réclamer une meilleure reconnaissance de leur métier.

Contre la paupérisation de la profession, la dérégulation, la non reconnaissance de leurs 5 années d'études au niveau Master, etc. (la liste est longue), ils ont manifesté leur colère.

Une délégation syndicale a été reçue par des représentants d'Agnès Buzyn, qui était elle-même en déplacement à Caen.
Évidemment, on ne nous a fait aucune promesse. Mais le contact a été rétabli avec un ministère qui demeurait jusque-là très distant.

Nous ne lâcherons pas. Nous continuerons à porter haut les revendications de la profession jusqu'à ce que nous obtenions gain de cause.
Rendez-vous en septembre !

 L'équipe de Kiné actualité a réalisé un reportage sur cette journée : cliquez ici

Cliquer ici pour écouter le discours de Monsieur Daniel PAGUESSORHAYE, président de la FFMKR