Jeunes diplômés
Le mot du Président

Imprimer

Mise à jour le 01/03/16

Chère Consœur, Cher Confrère,

Vous avez choisi d’être masseur-kinésithérapeute, vous avez choisi de mettre vos compétences au service des autres, vous avez choisi d’exercer pour le bien de tous et je vous en félicite. Ce DE vous avez travaillé avec zèle et pugnacité pour l’obtenir. Aujourd’hui c’est chose faite et vous entrez dans la vie professionnelle avec un métier qui a la reconnaissance du public.

Ce métier passionnant est un enrichissement au quotidien. Pourtant, je vous le concède, les premiers mois, vous allez vous sentir un peu perdu. C’est pourquoi, j’ai le plaisir de vous remettre ce dossier. Vous y trouverez toutes les démarches à effectuer car, j’en ai pleinement conscience, votre métier, tout comme moi, vous l’avez choisi par passion, par l’envie d’aider les autres non pas pour perdre votre temps dans de la paperasse. Vous voulez être opérationnel rapidement.

Vous êtes spécialiste en santé pas en analyses juridiques de contrats ou de formulaires en tout genre. Pour ça faites confiance à des spécialistes qui vont vous accompagner au jour le jour.

De votre installation avec les nouvelles règles démographiques, les inscriptions diverses et variées, à votre exercice au quotidien : cotation des actes, gestion des référentiels etc., vous avez besoin d’une aide précieuse qui vous permettra de vous concentrer sur votre cœur de métier : les soins, le bien être, la prévention etc.

Vous trouverez ici tous les conseils, toutes les astuces pour débuter au mieux votre vie professionnelle. Une check-list en quelque sorte pour penser à l’indispensable … et au reste.

Et puis, dès ce premier pas dans votre exercice quotidien, faites confiance au premier syndicat représentatif qui défend chaque masseur-kinésithérapeute, qui apporte aide, conseil et assistance dès que nécessaire.

Faites confiance à un réseau présent sur l’ensemble du territoire.Près de chez vous, près de votre cabinet, il y aura toujours une consœur ou un confrère syndiqué qui connait parfaitement les spécificités de votre département et sera présent pour vous. Une sorte d’ange gardien kiné qui ne vous laissera pas tomber.

Aujourd’hui, j’aime mon métier comme vous l’aimez. Je vous souhaite une agréable lecture et espère vous retrouver rapidement pour promouvoir la kiné et la défendre.

Et n’oubliez pas, n’hésitez pas à nous contacter.

Bien confraternellement.

Daniel PAGUESSORHAYE